In bike we trust ! vélorution !

Vous avez sûrement déjà entendu parler des critical mass de San Francisco, Londres ou NYC, ces rassemblements de vélos qui ont pour but de reprendre un peu de terrain sur les voitures, récupérer les rues pour en faire autre chose que des voies de circulation pour véhicules motorisés (à la reclaim the streets), et bien ça y est vous pourrez sortir votre plus beau fixed-gear (pignon fixe en vf) et rejoindre un des nombreux rendez-vous de la Vélorution!

Hier 1er juillet, Paris a lancé sa première vélorution sur le même principe. Appelé Masse Critique Universelle, lévénement sétend jusquau 4 juillet, avec un point dorgue les vendredi soir et samedi matin sur Paris. Pendant ces quatre jours de fête, des cyclistes se donneront rendez-vous pour célébrer la joie de vivre à vélo et le plaisir de circuler sans contrainte. Le samedi 3 juillet, les AlterCyclistes de l’AlterTour rejoindront la masse critique universelle.

La masse critique est une célébration de la culture cycliste dans tous ses états. Le temps d’un weekend les cyclistes deviendront le trafic et non les voitures! Dans la même idée les voitures ne seront plus dans les embouteillages mais seront lembouteillage. Petite différence de perspective qui en dit long Cest bien sûr l’occasion de dénoncer un système entièrement basé sur l’utilisation des véhicules motorisés et de passer un bon moment.

Selon le site velorutionuniverselle.org, le terme « masse critique » vient dune observation du trafic routier en Chine, où sans feux de signalisation aux croisements, les cyclistes attendent dêtre assez nombreux, de faire masse pour sengager et traverser ensemble. Ce terme est inspiré très librement du concept en physique de masse critique pour mettre laccent sur certains seuils à partir desquels des phénomènes physiques peuvent avoir lieu.