Mogwai, bande-son d’un bike trip écolo

Retenez bien son nom: James Bowthorpe! Si comme moi il vous avait échappé, je vous invite à jeter un oeil sur son aventure. En Septembre 2009, ce londonien un peu fou a battu le record du tour du monde à vélo, soit 174 jours, plus de 28 968 km en traversant 20pays. Nom de la mission: GlobeCycle. A mi-chemin du voyage, il avaitamassé déjà des milliers de fans, Lance Armstrong entre autres.

Depuis, James a entrepris de réaliser de nouveaux défis toujoursaussi difficiles et éco-responsables comme faire de laviron sur la Tamise avec un bateau entièrement construit à partir de matériaux récupérés, il sattaquera à lHudson River de New York .. Bref, un mec qui en veut quoi.

Je voulais aussi souligner que cest grâce à la musique que jai découvert le parcours écolo responsable de cet anglais et quencore un fois, je suis persuadée que la culture est un bon medium pour parler denvironnement pour peu quon soit un tantinet curieux.

Je vous refais le parcours: le 18 janvier sortira le prochain album de Mogwai intitulé Hardcore will never die, but you will sur le label culte de Seattle: Subpop. Bref, voilà que je zone sur le net en me demandant quand je vais bien pouvoir nourrir mes oreilles de ce doux son. Et paf! je tombe sur cette superbe vidéo réalisée par Antony Crook.

Cest cet été en pleine campagne norvégienne qua été tournée la vidéo. Lidée cétait de tourner James à vélo lors dune nuit blanche parce quà ce moment là de lannée le soleil ne se couche pratiquement pas. Pendant quil était en repérage, le réal avait avec lui une bande démo du prochain album de Mogwai (veinard) et cest en écoutant  le titre How to Be a Werewolf en boucle quil sest dit que cétait la parfaite bande-son pour son film. Une fois le montage terminé, le film est envoyé aux gars de Mogwai qui trouvent toute laventure géniale et qui décident de remixer le titre et den faire une version exclusive qui colle parfaitement à la vidéo. Joli cadeau. Et voilà, le film est top, la bande-son est canon, lidée est belle: que demande le peuple!

Et le dernier mot au réalisateur:  “We found the perfect backdrop to tell this story of somebody who points his bike at the horizon and then doesnt stop pedaling. Its a film about never giving up.”
ABOUT NEVER GIVING UP