No Waste land

Après les 3 R de Jack Johnson (Reduce Reuse Recycle), le buzz du livre Cradle to cradle C2C et l’émotion du film Waste Land, il semble que l’idée du no waste land inspire toutes les branches de l’art. Pour prouver que ce n’est pas une utopie, la semaine européenne de la réduction des déchets enfonce le clou.

Du 19 au 27 novembre, une semaine pour sensibiliser à la nécessité de réagir et donner des clefs pour agir au quotidien.

La quantité de déchets produits par la population a doublé en 40 ans. Chacun d’entre nous jette en moyenne 390 kg par an dans les poubelles. Le mieux est encore de ne pas en produire.

Semaine Européenne de la Réduction des Déchets @ADEME

Organisée par la Commission Européenne, le Ministère de l’écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, l’Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’énergie (ADEME) et inscrite dans le cadre de la campagne nationale Réduisons nos déchets, ça déborde, la semaine s’adresse aussi bien aux administrations et collectivités, aux associations, qu’aux grandes enseignes et au grand public. Tout le monde peut agir et pour cette session 2011, 1044 actions sont labellisées en France.

Réduire, c’est donc agir en consommant mieux (consommation de produits peu emballés, éco labellisés, moins de gaspillage), en produisant mieux (production de produits éco-conçus), en prolongeant la durée de vie des produits (réparation et don) et en jetant moins (compost).

Un monde où l’on préserverait nos ressources naturelles, où l’on rejetterait moins de gaz à effet de serre et où l’on prendrait le temps de bricoler et de composter. Le temps d’une semaine, essayons d’envisager un monde plus beau, sans déchets.

See also on Vimeo ♻ Just the leaf – the urban beautician by european artist Elke Reinhuber from Germany, lives and works in Sydney and Berlin.

Courtesy of www.ecoartproject.org.