Quand parle-t-on de bonus écologique et comment en profiter ?

L’avenir de notre planète est très critique. C’est pourquoi les chefs d’État du monde entier cherchent par tous les moyens des solutions efficaces pour y remédier. Ainsi, plusieurs ils se réunissent par ici, et par là afin de trouver les meilleures solutions pour diminuer l’émission de gaz carbonique dans chaque pays. Mais le bonus écologique, c’est quoi exactement ?

En quoi consiste le bonus écologique ?

Les embouteillages sont les preuves tangibles montrant que l’utilisation des véhicules de transport est au maximum, principalement dans les zones urbaines. Le bonus écologique ou éco-bonus est un dispositif fiscal qui sert à inciter la population à acquérir des voitures moins polluantes pour préserver l’environnement en octroyant une aide financière. Par contre, l’achat d’un véhicule à haute émission de gaz à effet de serre va sanctionner l’acheteur en payant un malus.

Par ailleurs, savez-vous que certaines voitures suivent les normes d’émission de CO2 ? Il s’agit donc d’opter pour celles-ci. Ces normes sont définies par le décret du décembre 2007. Et la décision a été prise par le Grenelle de l’environnement en 2007, mais n’a été mis en place qu’à partir du 1 Er janvier 2008. Toutefois, sachez que ce système concerne uniquement les voitures neuves.

Comment se passe le dispositif ?

En effet, en achetant des voitures particulières suivant les normes, il est possible d’obtenir des aides financières jusqu’à 6 300 euros, une somme vraiment considérable.

  • Si le taux d’émission se trouve entre 0 à 20g par kilomètre, vous aurez 6 300 euros
  • S’il se trouve entre 21 à 60g, ce sera 4 000 euros
  • Et pour 61 à 90, ce sera 150 euros

Au-delà de 131g par kilomètre, le propriétaire sera frappé d’un malus, car il dispose d’un véhicule polluant. Dans ce cas, le montant à payer peut atteindre les 8000 euros, donc faites gaffes ! Attention ! Les voitures d’occasion peuvent également être frappées d’un malus, s’ils émettent un CO2 supérieur à 200 g par kilomètre !!! Le prélèvement de la taxe est réalisé par les concessionnaires.

Outre cela, les voitures hybrides bénéficient d’un bonus de 5000 euros par acquisition, et la voiture électrique de 7000 euros.

Quels sont les objectifs de ce dispositif ?

L’objectif principal serait d’inciter les gens à acheter des voitures à faible émission de gaz à effet de serre. C’est également un moyen essentiel pour pousser les constructeurs à suivre les nouvelles technologies et à changer leurs gammes en voiture moins polluante.

Et le plus important aussi, c’est d’arrêter l’utilisation des anciens modèles qui sont de gros consommateurs d’énergies et à forte émission de CO2.au profit de celles qui suivent les normes. D’ailleurs, le bonus-malus a permis de réduire considérablement les émissions de CO2 dans l’atmosphère depuis sa mise en place. Et le système s’est même élargi jusqu’à la construction ou la rénovation de maison et de piscine écologique !