Que doit-on faire pour protéger notre environnement ?

protéger environnement

Adopter les bons gestes signifie préserver la santé des êtres humains et aussi protéger sa planète des nuisances. Il suffit d’avoir de la bonne volonté et d’éviter tout ce qui peut avoir un impact nocif sur l’environnement. Notre équipe vous a alors collecté des conseils pour agir en tant que responsable vis-à-vis de la nature.

Maitriser la consommation d’énergie

De nos jours, notre consommation massive de l’énergie est l’une des plus grandes préoccupations qui génère de nombreuses formes de pollution et contribue de façon directe ou indirecte à l’effet de serre qui provoque à son tour le réchauffement climatique.

Pour y remédier il faut adopter les bons gestes qui permettent d’accroître l’efficacité énergétique de sa maison en privilégiant le chauffage électrique ou, la consommation d’énergie verte (géothermie, éolien, solaire). Quand on quitte une pièce, il faut tout de suite éteindre les lumières et les appareils inutilement allumées, que ce soit dans la maison ou dans un bureau. Ce serait bien aussi d’accroître l’efficacité énergétique de ses appareils ménagers par le choix d’une marque comme  Energy Star.  Ne manquez pas d’éteindre l’ordinateur et son écran à la fin de la journée, et débrancher tous les appareils électriques qui consomment de l’électricité en mode veille. Remplacez aussi les thermostats analogiques par des thermostats numériques (moins de fluctuations de température). L’usage de la climatisation en été n’est pas toujours recommandé et si c’est le cas climatisation privilégiez le (26°C)  et empêchez l’entrée du soleil dans la maison (fermer les stores/rideaux). Coté éclairage, prenez les ampoules à faible consommation et à longue durée. Concernant les piles, le mieux est de choisir les rechargeables plutôt que les piles jetables.

La consommation de l’eau

Si elle est considérée comme une ressource renouvelable avec un cycle lié aux phénomènes d’évaporation, de précipitation, de ruissellement et d’infiltration, l’eau douce, qui est surexploitée, est une ressource rare qu’il convient de préserver. Sur terre, un homme sur trois n’a pas accès à l’eau potable. Les réserves d’eau s’amenuisent tandis que la consommation des pays développés est considérable. Une famille française consomme environ 400 litres d’eau par jour, soit environ 100 litres par personne et par jour, hors consommation collective. Un Nord-américain moyen consomme environ 600 litres d’eau par jour tandis qu’en Afrique sub-saharienne, les habitants ne consomment quotidiennement que 10 litres d’eau environ.

Pour protéger nos réserves en eau voici quelques conseils proposés par les écologistes :

  • Utiliser une pomme de douche à faible débit.
  • Privilégier une toilette à faible volume d’eau ou à deux chasses d’eau
  • Suivre les indications de sa municipalité concernant l’usage de l’eau l’été
  • Ne pas laver ou faire laver son auto trop souvent
  • Faire la vaisselle à la main (éviter le lave-vaisselle)
  • Éviter de laisser couler l’eau de robinet inutilement et, si on doit le faire (par exemple pour enlever l’eau stagnante contenue dans les tuyaux), la récupérer pour arroser ses plantes
  • Fermer correctement les robinets
  • Réparer ou faire réparer les robinets qui fuient
  • Récupérer l’eau de pluie pour arroser son jardin ou sa pelouse

Transport et voyages

Pour aller à son lieu de travail ou faire ses déplacements en ville (magasinage, partys, etc.), le mieux est de privilégier la marche/vélo/patins, les transports collectifs, le covoiturage… Pour les es voyages, il est recommandé de prendre le train et le bus. En avion, évitez la classe affaire parce que la classe affaire diminue le nombre de passagers et rend le voyage moins efficace en terme d’émission de gaz à effet de serre. Evitez les loisirs nécessitant des engins à moteur (motoneige, motomarine, autocaravane, yacht, etc.). Optez pour les hôtels ayant de bonnes pratiques environnementales.

Consommation

Coté consommations vous aurez beaucoup de tâches à réaliser. D’abord il est important de privilégier des produits locaux et acheter des produits biologiques. Évitez les pesticides et herbicides chimiques, surtout pour des critères esthétiques. Mettez dans le recyclage domestique ce qui est ramassé par la ville (papier/carton, plastiques, verre, etc.). Portez les déchets ultimes et autres matières dangereuses à l’écocentre (produits de nettoyage, peinture, etc.), ainsi que les appareils qui en contiennent (appareils électriques et électroniques). Rapportez vos bouteilles consignées et donnez vos médicaments périmés et ses vieilles lunettes chez le pharmacien. Dans les matières recyclables, pliez ce qui peut l’être (boîtes en carton, carton ciré) afin de gagner de l’espace, notamment pour le transport par les services de ramassage. Informez-vous sur les enjeux environnementaux, sociaux et de développement des thèmes contemporains et pourquoi ne pas investir dans des fonds, des titres et des entreprises écoresponsables. Il est par ailleurs important  d’évaluer et compenser ses émissions de gaz à effet de serre et Calculer son empreinte écologique. Implantez aussi des pratiques de développement durable à votre travail et tâchez de vous impliquer au sein d’une organisation à caractère environnemental ou social ou créez-en une.